RoBeRT CRuMB Rétrospective – “LiNeS DRaWN oN PaPeR”

Rétrospective Robert Crumb

NEW YORK, NY (2011) – Une super expo (Lines Drawon On Paper) est organisée à New York du 25 mars au 30 avril. Entièrement consacrée à Robert Crumb. Elle est présentée par le Museum of American Illustration. Et à la Society of Illustrators. Mâââzette!

 

Quatre-vingt dix dessins tous assez rares et souvent considérés comme les pierres fondatrices son œuvre seront présentées. Au nombre desquelles planches et couvertures des nombreux magazines où Crumb officia (ZAP, San Francisco Comic Book, Head Comix, Bijou Funnies, The East Village Other, Snatch Comics, Motor City Comics, Your Hytone Comix, Big Ass Comics, The People’s Comics, Despair, Black & White Comics, Arcade, Hup and Weirdode etc, etc….) seront présentés sur les murs de la galerie.
Ainsi que la quasi-totalité de la galerie des personnages les plus emblématiques de l’œuvre  crumbesque : Fritz the Cat, Mr. Natural, Shuman the Human, Bo Bo Bolinski, Lenore Goldberg and Her Girl Commandos, Horny Harriet Hotpants, Boingy Baxter, Angelfood McSpade. Le paternel de tout cette belle communauté viendra faire un tour à l’expo dénommée NYC Retrospective

Tout le monde, ou presque, sait que Robert Crumb, rendu célèbre par la célébrissime pochette de Cheap Thrills, digne héritier de Tex Avery et totalement fondu de 78 tr de blues, est  la personnification de la contre-culture, phénomène culturel contre la culture courante. D’ailleurs c’est pour ça que c’est la contre-culture, sinon ça aurait été la culture tout court. Peut-être un bouillon ? Mais la contre-culture, qui se défend bien de représenter la même  chose que la culture pas contre, a ceci en commun avec son ennemi, c’est qu’elle a très bien, et très vite, compris comment cultiver son bas de laine et le faire fructifier pour qu’il devienne des bas de soie. Donc la contre-culture allait se révéler porteuse de très gros sous. En clair un filon bien juteux. Et idem itou que la culture contre laquelle elle s’est fondée, pour mieux finir dans les galeries d’art et les expos mondiales itinérantes. Voire, comble du comble,  accrochées aux cimaises des musées nationaux ou non. Cerise sur le gâteau, certaines œuvres sont même bien planquées dans les coffres-forts des banques helvètes ou non, mais beaucoup helvètes, underground ou pas, atteignant des sommets total schtroumpfant. Bien entendu, les planches de Crumb sont parmi les plus cotées.

Car, en général, et bien qu’ils s’en défendent la main sur le cœur, les marginaux quand ils défendent leurs bouts de gras, savent très bien y faire… Et, dans leur genre, assez souvent, ils sont bien pire que les traders traditionnels qui devraient les consulter pour retrouver leurs fondamentaux… En attendant, voici Fritz The Cat, le dessin animé en version intégrale.

Ouèche

Professor BeeB HôPô.

Professor
A propos Professor 361 Articles
- Gabba Gabba Hey ! - Hey Ho Let’s Go ! - Wop Bop A Loo Bop A Lop Bam Boom ! - Bop Bop Ba Doo Bop ! - Beedoo beedoo beedoo, beedoo wap -hun hun - Bip Bop Boum - Pom Pom Pi Dou - Papa Mmm Papa Mow Mow - M'enfin

1 Commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*