PLayLiST 2019 NuMBER 2 – BoP-PiLLS

PLayLiST-2019-NuMBeR-2

PLayLiST 2019 NuMBER 2

PLayLiST 2019 NuMBER 2 – Au programme : les Brandos (superbement inconnus chez nous), Karen Dalton (superbement inconnue chez nous), Dead Kennedys (avant-goût de la prochaine playlist), Meteors (c’est incurable), T-Bone Walker (pour le velours de la guitare), Deadbolt (des sacrés SOB), John Trudell (avant-goût d’un prochain article), John Lee Hooker (le Twist et les escaliers), Jerry Lee Lewis (morceau utilisé lors d’un défilé de Ungaro, les mannequins me sont presque toutes tombées dans les bras), Died Pretty (le meilleur groupe australien ?), Band Of Susans (Dame Suze, si tu nous lis..), les Crystals (cristallines), Mazzy Star (du néo psychédélisme), Sonny Boy Williamson (deux titres et une balle dans la nuque à chaque mesure), Sonny and Cher (Carol Kaye à la basse), les Beach Boys (avec la Wrecking Crew, bientôt un article sur icelle), Jimmy Thackery (parce que c’est un gars bien), Screaming Jay Hawkins (on ne s’en lassera jamais), les Cramps (idem), Los Lobos (itou), Reignwolf (avec un nom pareil …), Roky Erickson (il nous manque déjà), Kenny Burrell (Midnight Blue et ses magnifiques solos de guitare).

1) Un titre par album (*)

2) Les pochettes des albums
 

3) Babillards

PLayLiST 2019 NuMBER 2

Si vous avez remarquez que l’un des titres de Sonny Boy Williamson est Bring It On Home et que c’est le titre éponyme du bouquin sur Peter Grant, le manager de Led Zeppelin, et vous vous demandez pourquoi, ne cherchez plus : ce n’est pas une coïncidence. Tout simplement une façon d’appuyer là où ça fait mal au Led Zeppelin (entre nous une bande de joyeux escrocs) : les emprunts systématiques sans crédit aucun aux compositeurs originaux.

Et bien sûr : Radio BeeB HôPô

MODE D’EMPLOI (*)

Pour ceux (ou celles) qui auraient des réticences avec cette plateforme (10plombes), voici quelques astuces pour envisager la chose sous un autre angle et s’éviter d’affreuses angoisses affreusement angoissantes.
1) Sachez que tant que vous ne serez pas inscrit sur 10zeures, c’est pas la peine d’insister : vous verrez votre temps d’écoute limité à 30″ par morceau. Donc, il faut s’inscrire.

2) Pour s’inscrire, une adresse mêle (n’importe laquelle) et un mot de passe (avec des caractères insolites de préférence) suffisent. Attention : inscrit ne veut pas dire abonné.

3) Arrive l’épineux problème des pubs. Car, il y en a. Un max. Pour le contourner, il existe des bloqueurs de pubs très (et des fois trop) efficaces. Il suffit de chercher sur l’Internet. En général ces bloqueurs viennent se placer dans votre navigateur et ne sont actifs que dans ce navigateur. D’ailleurs la plupart des navigateurs en proposent.

4) Si vous voulez écoutez nos playlists sans rester sur le site, vous passer la souris ou le doigt sur la fenêtre dans le lecteur. Une flèche apparait dans le coin supérieur. Cliquez sur cette flèche et le lecteur se détache du site. Vous pouvez donc écoutez de la super musique tout en naviguant ailleurs. Mais c’est dommage, pas vrai ? Attention : dès que vous vous déconnectez, tout s’arrête. Normal.

5) Avec l’Internet dans votre voiture et un abonnement Deezer, il est possible d’écouter nos playlists en roulant. Voir ici. So let’s cruise !

6) Tout ça, c’est via un péçé ou un Mac. Si vous préférez écouter avec votre Samsoule ou un Nifone et sous un casque, il y a l’appli. Mais nous, on vous déconseille, car la zique sous un casque, c’est comme les topinambours, ça rend sourd.

Voilà, c’est simple comme bonjour ou bête comme chou. Tout dépend si vous habitez Paris ou Bruxelles. Ou si vous préférez la Noiraude de Normandie à la Bleue de Belgique.
En tous cas, ça prend pas plus de 5 minutes et la qualité est, compte tenu du prix (!), très correcte.
On a vu bien pire. Sur TonTube, tiens, comme ça, au hasard.

Professor
A propos Professor 363 Articles
- Gabba Gabba Hey ! - Hey Ho Let’s Go ! - Wop Bop A Loo Bop A Lop Bam Boom ! - Bop Bop Ba Doo Bop ! - Beedoo beedoo beedoo, beedoo wap -hun hun - Bip Bop Boum - Pom Pom Pi Dou - Papa Mmm Papa Mow Mow - M'enfin

2 Commentaires

    • (Private Joke)

      (Sur l’air de Shame, Shame, Shame ou de J’Aime tes g’noux, trois quatre)

      Oui, oui oui oui, oui file tes ouies / Oh j’aime tes ouïes / Oui, oui oui oui, Oui, oui oui oui / Car c’est du méchoui /
      Dans mes grandes zoreilles, / j’ai entr’oui / Que toi aussi / T’aime mes ouïes / Et mes grand’ zoreilles
      Mais c’que j’préfère / Rien à faire / C’est les chouquettes / Bien grassouillettes / Croquignolettes en cassolette

      Ouèche !

      BôLouLou

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*