FeNDeR FoRD SHeLBy GT500KR

Je voudrais bien savoir qui se passe dans la tête des constructeurs automobiles en ce moment. Car après VW et la First Act Garage Master, c’est Ford qui se met à la guitare, ici une Strat éditée à 1000 exemplaires. Dont chacun va comme un gant avec la bagnole vendue avec. Mais, là, il y a du généreux dans l’air et pas que du business.

1) La bête, c’est rien moins qu’une descendante d’une T.Bird (remember “The Jaguar and the Thunderbird” de grand-père Chuck) : la Shelby. Qui en a pas mal sous le capot… mais les chevaux vapeurs, c’est pas franchement ma tasse de thé. Y’en a quand même 540 !!! Paraît que c‘est beaucoup…..
Comme le bolide fête son 40ème anniversaire, les communicants de Ford ont eu la formidable et originale (?) idée de donner un cadeau aux 1000 premiers acheteurs. Le cadeau, c’est évident, c’est une Strat modèle très spécial.
Elle porte le nom de Fender GT500KR. Elle est noire, avec tout ce qu’il faut pour rappeler la T.Bird. Le célèbre Cobra est un peu partout et le nom “Shelby” aussi.
Seulement voilà : Fender s’est mis en tête de rééditer la guitare vendue avec la Ford. Le plus célèbre custom-shop du monde a même travaillé dans l’idée que le manche se devait être souple comme peut l’être la conduite du caisson.

2) La belle est pourvue d’une touche ébène. 22 frettes, diapason 25’5″. Comme toutes les Strat de la série “American Standart” elle possède un vibrato, 3 simples et un sélecteur 5 positions. Bien entendu : 3 boutons de contrôle : volume, aigu et grave.
Elle est magnifique. Mais elle coûte bonbons : $ 5600. soit 3600 €, une paille ! Mais ce qui est rare est cher. Car Fender a décidé de la fabriquer en série très-très limitée : 100 exemplaires uniques chez quelques rares détaillants. Point barre.
Et là foncez à toute berzingue : ils seront mis en vente au début du mois d’avril.
Vous inquiétez pas : tous les certificats d’origine sont livrés dans le flight case qui en impose un tantinet. Pensez donc…

3) Le hic, c’est que c’est un immense carambouillage, puisqu’ils ne ressembleront en rien à la première série très inspirée du look des Show-Masters et de certaines Toronado made in China.
Et si jamais preuve en fallait, les 1000 premiers exemplaires étaient livrés avec un humbucker en position chevalet.
Remarquez, comme chez VW,  il fallait acheter la tire pour avoir la gratte.
Avec la deuxième série, vous économisez le prix de la bagnole, mais vous avez la vraie fausse Fender GT500KR. Se faire avoir ou se faire conduire….

4) Le tout premier exemplaire de la Fender GT500KR, mais le tout premier, le premier de la première série, a été vendu $550 000. Mais avec l’écrin qui allait autour de la gratte et la caisse (un coupé Ford… Shelby GT500KR, évidemment) qui allait autour de l’étui. C’était dans une enchère dont les bénéfices étaient destinés à un centre de recherche sur le diabète juvénile. La vente a eu lieu le 17 janvier lors du 37ème Barrett-Jackson Collector Car Event à Scottsdale en Arizona.

5) On aurait pu en rester là, tout allait bien. Mais il y a un gros partenariat Fender-Ford en matière de générosité. Deux exemplaires géants de la GT500KR, dont la fabrication a été financée par Ford, ont été revendus en enchères caritatives.
De plus, 200 exemplaires “taille normale” de la première série, tous numérotés, et tous signés par Sheby soi-même, ont été redonnés à Guitar Mania, une sorte d’ONG, pour qu’elle les revende…. en enchères.
Enfin : comme on ne saurait s’arrêter en si bon chemin, la firme automobile a fait fabriquer une Fender Sonoran millésimée (un coloris blue-burst en est l’un des signes distinctifs). Elle a même était exposée le 24 février dans les salons Ford de Cleveland.

Ah, j’oubliais ! Le KR dans GT500KR, c’est pour “King Of The Road”.
Une réminiscence du “King Of The Road” de Roger Miller, je suppose….
Ouèche ….

Professor BeeB HôPô

PS : Une Ford Mustang Shelby GT 500 restée célèbre : “The Blue Lady”que Jim Morrison reçoit en cadeau de la part de de Jac Holzmann lorsque “Light My Fire” des Doors décroche la queue des Mickey dans les charts US. Un million d’exemplaires vendus en septembre 1967 ! Rien moins ! Ça vaut bien un p’tit cadeau équipé d’un moteur qui fait vroum-vroum pour de vrai pour que la voiture elle puisse rouler très vite, plus vite que la descente de Morrison.

Trait_noir

Enregistrer

1 Commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*