TaLKiN’ aXeMaS Radio (The BiG BeaT) – SLeiGHT ReTuRN 2013

Christmas Radio

Bop-Pills_Merry-Axemas_2013Dans cette nouvelle programmation Spéciale X-Mas, outre The Refreshments, Ramsey Lewis, Lynyrd Skynyrd, Louis Armstrong, Lionel Hampton, Carla Thomas, Rufus Thomas, Amy Winehouse, Marvin Gaye, John Lennon, Paul McCartney, Oscar Peterson, Sweet Tee, Eminem, Johnny Cash, George Strait, The Rockfield Chorale (en fait Dave Edmunds), Michael Des Barres, Albert King, The Tractors, Sonny Boy Williamson, James Brown, Guns N’Roses, Chris Rea, Electric Jungle, le lecteur axemasophage trouvera :
– du larmoyant (Moody Blues),
– du renversant (The Cadillac),
– du crispant (Star Wars),
– du super crispant (Alvin & The Chipmunks),
– du crispant de chez crispant mais grave tu vois là (Miss Piggy, si, Miss Piggy),
– du rappant (Run DMC),
– du rapé (Dana Dane),
– du à côté de la plaque et donc du raté (Jim Carrey),
– du sidérant (The Soul Saints),
– du succulent (Chet Baker),
– du surf – vague – mais surf quand même (Jimmy Ashby & The Treble Tones),
– du décoiffant (The Dwarves),
– de l’horripilant (Barry Gordon & Art Mooney),
– du j’l’ai connue avant qu’elle soit vierge, comme disait Groucho en parlant de Lana Turner  (The Pretenders),
– du lui, j”‘l”’ai jamais connu sans ses dents et c’est pour que je leur dédie les deux versions de “All I Want For Christmas Is My Two Front Teeth”  présentes dans cette play-list (The Pogues),
– de l’incontinent (Pete Best & Test Tube Babies),
– du qui dit pas son nom (Milly and Silly),
– du c’était les punks les plus propres que je connaissais avant qu’ils ne se rebaptisent (The Yobs),
– du eux, au moins, c’était des keupons bien avant leur descente du bus qui les avaient amenés à Mont-de-Marsan 1976 (The Damned)…
Bref du Xmas comme seuls les Yankees et les Saxons (Anglos, parce que les autres, bof) le voient et savent le faire : insupportable, mais sans, le monde le serait davantage. Ce qui est aussi notre façon de voir les Grands Bretons et les Ricains… Et c’est pour ça qu’on les aime !

Vous remarquerez l’extrême pointillisme avec lequel je vous ai choisi les titres, ainsi que ma connaissance non feinte du sujet, hein que ouaih ? Et c”est rien à côté de ce qui se prépare pour l’année prochaine. De même, l’auditeur santaclausophage remarquera l’extrême éclectisme des genres proposés. Tous sauf l’opéra (ben manquerait plus qu’ça) et le classique (le “Boléro de Noël”, ça n’existe pas, ni “Carmina Burasanta” …).  Pas plus que les “Quatre Saisons de l’Avent”. Nom à retenir, ça les Quatre Saisons, pour certaines pizzas à composition composée et certaines musiques d’attente pour les standards téléphoniques.
Mais les fidèles – il y en a – savent déjà tout ça. Pour les autres (et pour les fidèles aussi, des fois, les révisions s’imposent), une piste en cliquant [là]. Pis y’a un diaporama pas piqué des vers !!!!

Alors Joyeux Nouyèl à tous et n’oubliez pas d’aller faire un tour à la petite sauterie de la paroisse communale le 24 à minuit. Représentation unique. C’est le dimanche que c’est permanent !
A moins que vous ne préféreriez recevoir, via la téloche, la bénédiction papale “Urbi Estourbi” le lendemain, en bouffant les restes, ayant traînés toute la nuit sur la table, froids ou réchauffés de la veille. Spectacle en cinecittarama qui laissera vos impitoyables chérubins de marbre, car découvrant comme des zoulous les pacsons déposés tendrement sous le sapin en plastique fabriqué en Chine par des ch’tits n’enfants tinois, ils hurleront en cavalant partout comme des niais, inconscients du fait que c’est vous qui, attendant qu’ils daignent, charmants petits bougres qu’ils sont, surtout quand on n’est pas convoqué le lendemain par l’instit’, enfin s’endormir, avez sorti les cadeaux planqués un peu partout dans la maison, achetés un peu partout sur la toile, acheminés d’un peu partout par transports célestes et enrubannés par de jeunes crétins contents d’emballer des cartons pour se payer un smart-phone grâce auquel ils ne verront plus rien vu que déjà ils ne voient pas grand ‘chose.

Remarquez, se taper la bénédiction du Saint Siège (???) , avec, en plus, un mal de crâne  pas possible parce que le mélange champagne /picon / bière ajouté au mix mini-saucisses/ cacahuètes / biscuits salées / bourriche d’huîtres / tartines beurrées / foie gras /coquilles Saint-Jacques /bouchées à la reine / dinde aux marrons / bûche glacée, le tout arrosé au blanc/rosé/rouge, sans parler du trou normand et de la p’tite poire pour pousser le tout, ben c’est ce qui se fait de mieux,  ou presque, pour se choper une gueule de bois pas possible, avoir les dents du fond qui baignent pendant deux semaines et une  haleine de mouton pendant quinze jours – faut vraiment être maso. Ou pape. Ce qui est un pléonasme !

Ouèche !

Professor BeeB HôPô 

 MeRRy aXeMaS – SLeiGHT ReTuRN 2013

 

7 Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*