The TroGGS – ReG PReSLey (“ouR LoVe WiLL STiLL Be THeRe”)

ReG PReSLey

Bop-Pills_Reg PresleyReg Presley

(12 juin 1941 – 6 février 2013)

Reg Presley, chanteur des Troggs vient de passe ad patres. L’hommage de Graeme Clark, bassiste de Wet Wet Wet en anglais et sa traduction française.

Goodbye, Reg Presley (Obituaries, 6 February). He was a true gentleman, an eccentric. I was lucky enough to meet him a couple of times. I texted our drummer when I heard the news. He texted back: “He’s going to the great crop circle in the sky.” I thought it was apt and Reg would’ve found it funny too. When, for Four Weddings and a Funeral, Richard Curtis asked us to make a choice between the gay anthem, Gloria Gaynor’s “I Will Survive”, Barry Manilow’s cheesetastic “Can’t Smile Without You”, or the Troggs “‘Love is All Around”, it was a no-brainer. The rest, as they say is history, or perhaps his story!

He came up to Glasgow in 95 when we were in rehearsals for our summer tour and joined us on stage for a rendition of his song. We had changed the key to fit with our version and halfway through he stopped in his tracks and broke down in tears. He was clearly touched and overwhelmed by the emotion of the music (although some witty Glaswegians have other theories for tears caused by singing with the Wets). I loved the fact the music was pushing his emotional buttons.

There is so much criticism of music, certainly of pop music: of it being worthless, throwaway and soulless. When I was recounting the story to Elvis Costello a few years down the line, telling him about Reg’s big tearful eyes filling up, he said: “It was tears of sheer joy that his bank balance was about to swell to the tune of a few million!” He might be right, but I prefer my version.

We were lucky not because we had a giant hit, or because Richard Curtis asked us to be a part of Four Weddings, but because we were part of Reg’s music.

Thank you, Reg Presley.
Graeme Clark
Bass guitarist, Wet Wet Wet

Tentative de traduction :

Au revoir, Reg Presley (Avis de décès, 6 février). C’était un vrai gentleman, un excentrique. J’ai eu la chance de le rencontrer plusieurs fois. J’ai envoyé un texto à notre batteur quand j’ai entendu la nouvelle. Il répondit: “Il va au grand agroglyphe dans le ciel.” Je pensais que c’était bien vu et que Reg aurait trouvé ça drôle aussi. Lorsque, pour “Quatre Mariages et Un enterrement”, Richard Curtis nous a demandé de choisir entre l’hymne gay, “I Will Survive” de Gloria Gaynor, le fromage de Barry Manilow, “Can’t Smile Without You”, ou les Troggs “‘Love is All Around”, c’était une évidence. Le reste, comme on dit est de l’histoire, ou peut-être de son histoire!

Il est venu à Glasgow en 1995, alors que nous étions en répétition pour notre tournée estivale, et nous a rejoints sur scène pour une interprétation de sa chanson. Nous avions modifié la clé pour l’adapter à notre version et à mi-parcours, il s’arrêta net et fondit en larmes. Il était clairement touché et bouleversé par l’émotion de la musique (bien que certains habitants de la région des Glaswegs d’esprit aient d’autres théories sur les larmes causées par le fait de chanter avec les Wet). J’ai adoré le fait que la musique pousse ses boutons émotionnels.

Il y a tellement de critiques sur la musique, et certainement sur la pop: elle est sans valeur, jetable et sans âme. Quand je racontais l’histoire à Elvis Costello quelques années plus tard, en lui racontant que Reg avait les yeux pleins de larmes, il déclara: “C’était une grande joie que le solde de sa banque était sur le point de gonfler à million!” Il a peut-être raison, mais je préfère ma version.

Nous avons eu de la chance, non pas parce que nous avons eu un énorme succès, ni parce que Richard Curtis nous a demandé de faire partie de Four Weddings, mais parce que nous faisions partie de la musique de Reg.

Professor
A propos Professor 361 Articles
- Gabba Gabba Hey ! - Hey Ho Let’s Go ! - Wop Bop A Loo Bop A Lop Bam Boom ! - Bop Bop Ba Doo Bop ! - Beedoo beedoo beedoo, beedoo wap -hun hun - Bip Bop Boum - Pom Pom Pi Dou - Papa Mmm Papa Mow Mow - M'enfin

4 Commentaires

  1. C’est une bien triste nouvelle.je savais qu’il était malade.Alors je m’y attendais….Sa voix reconnaissable parmi tout les grands du rock’n roll.Les Troggs est un groupe majeur.J’ai eu la chance de les voir au début des 90’s.Reg n’arrêtait pas d’allumer ma copine d’alors….je ne lui en ai jamais voulu…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*