RiTCHie RaMoNe iS BaCK

Ritchie Ramone

L’ex-drummer des Ramones, celui qui reprit le poste de Marky (viré pour alcoolisme notoire), refait surface.
Et il a l’air très surbôôké !

Rappel des faits. Ritchie Ramone avait donné son congé aux frères-ennemis le 12 août 1987 à Easthampton (New York) en raison de bises et de billes trouvant leurs origines dans les royalties sur les tee-shirts vendus lors des concerts. Il avait tout de même donné plus de 500 concerts avec le groupe et avait transcendé la rythmique ramonesque intrinsèquement transcendante et transcendantale.
Déçu par le fait d’avoir toujours été considéré comme une pièce rapportée et jamais comme un Ramone à part entière dès qu’il était question de partage des sous (il a pourtant composé des rockers assez ravageurs dont le fleuron est le fantastique “Somebody Put Somethin’ In My Drink” chronique ordinaire d’un pilier de comptoir à qui l’on a foutu du LSD dans son godet) la conclusion s’impose d’elle-même : adieu le rock ! vive le business.
On le retrouve donc en costar/cravate/attaché-case, jeune cadre dynamique dans un hôtel de Floride. Puis, à Los.Angeles, comme patron d’une boîte de location de matériel audio/vidéo.
Comme il a un cœur gros comme ça et qu’il aime les animaux, il ne supporte plus les vivisections expérimentales. Il fera donc dans le caritatif.

Depuis quelques temps, Ritchie Ramone répète dur. Car il va tourner à travers les States (et même à travers le monde) durant l’été 2007 pour la célébration du cinquantenaire de “West Side Story”, le plus surestimé des musicals hollywoodiens, le plus ennuyeux et le plus exaspérant des films jamais tournés dans les 60ties.
Amusante, l’idée : le (meilleur ?) batteur du plus célèbre gang new-yorkais dans une histoire de bandes du West Side !!!
Ritchie reprend donc ses fûts et ses cymbales, ses pédales et ses baguettes, non plus comme membre d’une section rythmique, mais comme soliste. C’est que le solo de cette reprise de WSS fera 20’’. On admire la performance technique et physique que cela représente.
Le dernier batteur en date à avoir joué solo pour WSS, c’est Buddy Rich. Mais Ritchie est en territoire connu, lui qui fut dressé au jazz.
Remarquez : les baguettes de l’ex-Ramone seront dirigées par celles de Rachel Worby, chef d’orchestre. Qui veut que sa relecture (avec pas moins de 75 trombones, 40 violons et tout le tremblement, ça promet*) de “West Side Story” soit une découverte d’autres horizons musicaux à destinations des béotiens que sont les fervents punks rockers et autres individus du même acabit. Là, je me sens visé et totalement inculte.

Mais, surtout, surtout : Ritchie Ramone sera derrière ses fûts pour le 7ème Joey Ramone Birthday Bash (le 17 mai au Irvin Plaza, à NYC). Ca risque d’être assez émouvant car on sait que :
– Joey a toujours apprécié le sang neuf amené par Ritchie au sein du groupe
– Ritchie était l’un des rares faux frères présents lors des obsèques de Joey
– Et que Charlotte Charlotte Lesher, la maman de Joey est décédée à NYC le 28 janvier dernier d’une crise cardiaque …

Ouèche
Professor BeeB HôPô

*Ce qui serait chouette : c’est que Rachel Worby, la chef d’orchestre, invite Russ Tamblyn, qui fut Riff, le leader des Jets dans le film de Wise, et qui tourna dans deux nanars pour le moins anthologiques : “Satan’s Sadist” et “War Of The Gargantuas”. Matez-les, ils valent leur pesant !!! Exactement le genre que Johnny aimait !

Bop-Pills_Trait_rouge

Professor
A propos Professor 363 Articles
- Gabba Gabba Hey ! - Hey Ho Let’s Go ! - Wop Bop A Loo Bop A Lop Bam Boom ! - Bop Bop Ba Doo Bop ! - Beedoo beedoo beedoo, beedoo wap -hun hun - Bip Bop Boum - Pom Pom Pi Dou - Papa Mmm Papa Mow Mow - M'enfin

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*