web analytics

MeS 100 PLuS GRaNDS eN BeeBoPoRaMaS

Sep 6th, 2007 | By | Category: BeeBoP CaTS & WiLD KiTTeNS

ADLER (Danny) JOHNSON (Eric)
ALLMAN (Duane) JOHNSON (Lonnie)
ASHETON (Ron) JOHNSON (Robert)
BAKER (Mickey) JOHNSON (Wilko)
BATY Charly (Little) JORDAN (Cyrill)
BB KING KAUKONEN (Jorma)
BECK (Jeff) KING (Albert)
BERRY (Chuck) KNOPFLER (Marc)
BETTS (Dickie) KRAMER (Wayne)
BLACKMORE (Ritchie) LEE (Alvin)
BLOOMFIELD (Mick) LES PAUL
BUCHANAN (Roy) LINK WRAY
BURRELL (Kenny) MARVIN (Hank)
BURTON (James) McDOWELL (Fred)
CALIFORNIA (Randy) McPHEE (Tony)
CAMPBELL (John) MONTGOMERY (Wes)
CARTER (Bill) MOORE (Gary)
CHRISTIAN (Charlie) MOORE (Scotty)
CIPPOLINA (John) PAGE (Jimmie)
CLAPTON (Eric) POISON IVY
COBAIN (Kurt) PONDER (Jimmy)
COCHRAN (Eddie) RAMONE (Johnny)
COLLINS (Albert) REA (Chris)
COODER (Ry) REED (Jimmy)
CROPPER (Steve) RICHARDS (Keith)
DALE (Dick) ROBILLARD (Duke)
DHARMA (Buck) RODGERS (Jimmy)
DIDDLEY (Bo) ROLLO (Zoot Horn)
EARL (Ronnie) RUSH (Otis)
EDDY (Duane) SIMMONDS (Kim)
ERICKSON (Roky) SMITH Arthur
FARLOW (Tal) SMITH (Fred “Sonic”)
FENECH (Paul) SUMLIN (Hubert)
FOGERTY (John) SUMMERS (Andy)
GALLAHER (Rory) TAYLOR (Mick)
GALLUP (Cliff) THUNDERS (Johnny)
GARRETT (Amos) TOURE (Ali Farka)
GATTON (Danny) TOWNSHEND (Pete)
GIBBONS (Billy) TROWER (Robin)
GILMOUR (David) VAN HALEN (Eddie)
GREEN (Peter) VAUGHAN (Stevie Ray)
GUY (Buddy) WALKER (T-Bone)
HAMMOND (John) WHITE (Bukka)
HEALEY (Jeff) WHITE (Tony Joe)
HENDRIX (Jimi) WILHEMS (Mick)
HOOKER (Earl) WILLIAMSON (James)
HOOKER (John Lee) WINTER (Johnny)
HOPKINS (Lightin’) YOUNG (Angus)
JAMES (Elmore) YOUNG (Neil)
JAMES (Skip) ZAPPA (Frank)

Bop-Pills_Trait_rouge

Que nous soyons bien d’accord (!) : il ne s’agit pas des “100 meilleurs” (je me garderais bien d’un tel jugement). Ce sont les 100 qui me touchent viscéralement d’une manière ou d’une autre. Car, je l’ai déjà dit et je ne suis pas seul à penser ainsi, chacun d’entre eux, et bien d’autres, pour de raisons bien différentes ou totalement similaires est meilleur que l’autre … au moment où je l’écoute et dans l’humeur où je l’écoute.
Donc aucune équivoque : on est dans la subjectivité totale. D’ailleurs, pour enfoncer le clou, la liste est alphabétique.
Question : pourquoi Les Paul,  en vignette des deux diaporamas ? Réponse : tout simplement parce que, très injustement, c’est l’un des plus grands oubliés de ce côté-ci de la Manche, de l’Atlantique et de l’Oural et Les Paul, grand inventeur s’il en est (plus encore que Leo lui-même) n’a jamais eu  la reconnaissance qu’il méritait. La médaille des Arts et des Lettres devrait lui être attribuée.

Il a fallu faire des choix. Cornélien. Horrible. Affreux-affreux-affreux ! Une prise de choux en solo majeur. Des dilemmes à n’en plus finir. C’est que ma culture est plus blues-rock-jazz que country. Et donc, il y a forcément une impasse culturelle. Ex : Chet Atkins n’est pas là. Pas plus qu’Albert Lee. Pas plus que Brian Setzer. Et pourtant, et pourtant …
Dans d’autres registres : idem Paul Burlison, Martin Pugh, Ross “The Boss”, Big John Wrencher, Pete Case, etc. Les choix, brothers, les choix !
Par contre impasse délibérée sur les balèzes ibanizants en sept ou six cordes, les as du shredding et autres galopins accros du Flyod Rose et au Métal plus bien plus lourdingue que heavy. Du rock, peut-être. Mais dénué d’esthétisme rebelle et total. Conséquemment totalement dénué d’intérêt.
Comme disait Tonton Lester : “Je hais ces modes rien que pour leur sortilèges et leur programme, mais je les hais encore plus pour ce qu’elles ont fait au rock”. Amen !
Alors ? Chercher la note est autrement plus jouissif que savoir la jouer: c’est le Saint Graal.
Une autre paire de manches en somme….

Professor BeeB HOPO

PS : ll y a une erreur, préméditée, dans l’un des diaporamas. Saurez-vous la trouver ?

Bop-Pills_Trait_rouge

SuGGeSTioNS Du PRoFeSSoR

MaCCa, HeaTHer eT Les CouPS Qui aPPReNNeNT à ViVRE....
HeRMaNN SCHWaRTZ, LeS oPeNeRS et MéTaL uRBaiN
LeS MeTeoRS - LiVe iN LiMoGeS -
LeS HaRD RoCK CaFe VeNDuS auX iNDieNS SéMiNoLeS
HuBeRT SuMLiN ("THaT'S WHy i'M GoNNa LeaVe you")
JiMMy PaGe, LeD ZePPeLiN, aND "STaiRWay To HeaVen" bY WiLLiaM BuRRouGHS 1/2 (TRaDuCTioN Du...
Tags:

19 Comments to “MeS 100 PLuS GRaNDS eN BeeBoPoRaMaS”

  1. admin dit :

    Bonjour,
    Nan ! Aucun moyen d’aller automatiquement et directement sur une photo, cela aurait nécessité des moyens de professionnels ! Et je ne suis qu’un amateur !
    Il y a en fait deux diaporamas de 50 photos chacun. Chacun d’entre eux suit le listing qui se trouve sur cette note ! Jimmy Bryant n’y est pas; Danny Gatton, lui, y est bel et bien !
    Enfin, le temps total de défilement n’est pas bien long, environ 3’30 !
    Keep on rockin’ et merci !

  2. TOMI dit :

    Super bien vu ! Y a-t-il un moyen pour chercher automatiquement un guitariste de la mort-qui-tue? Je n’ai pas eu le temps de faire défiler tout le diapo, et je me demandais si tu avais inclus Jimmy Bryant et Danny Gatton…
    Keep on frettin’…
    Jim

  3. Ils y sont … Dans le diaporama de droite… Et comment pourrais-je les avoir oubliés alors que les solos de ces deux-là ont pas mal trainé leurs notes pendant des années (et encore maintenant) sur mes diverses platines ??? …

  4. BARRIEU dit :

    I didn’t see Alvin Lee and Stevy Ray Vaughan ???

  5. Tommy D dit :

    Je relance d’un Steve Jones.

  6. Luc dit :

    Robert Quine fût grand.

  7. Professor dit :

    Réponse à Bernard Zitoune
    Euh … je crois avoir dénombré plus d’une trentaine de guindeux pré-seventies toutes tendances confondues, mais avec une nette tendance blues il est vrai.
    Cela étant, tu as raison : Marcel Bianchi (que j’ai découvert bien après avoir établi ce classement)) et Oscar Alemen méritent une reconnaissance appuyée.
    De même Jimmy Gourley. Et je m’en vais de ce pas écouter Hal Harris.
    Keep on dancin’ to the Bop, to the Bop
    Prof.

  8. Bernar Zitoune dit :

    Je me permets de n’être pas tout à fait d’accord avec toi car je pourrais y rajouter d’autres comme : Tiny Grimes, Pee Wee Crayton ou bien Hal Harris et en France le génial Marcel Bianchi (le 1er guitariste électrique de notre pays) ou bien Oscar Aleman, guitariste argentin. Car pourquoi simplement, à part 4 ou 5, que des musicos des années 70 ? Pour toi avant il n’ y avait rien ?

  9. Crosstown Traffic dit :

    Et puis Jerry Garcia, Carlos Santana, Robbie Krieger, Jorma Kaukonen, Joe Walsh, Ulrich Roth, Tony Iommi, Leslie West, Jim McCarty, Gary Rossington, Allen Collins, Ed King, Rickey Medlocke, Robert Fripp, Andy Summers, Adrian Belew, Steve Howe, Steve Hackett…

    Bon, OK, on arrête, compris, c’est pas notre liste…

    Et puis une liste où il y a Kim Simmonds, ça force le respect.

  10. Professor dit :

    Cher Ami du 4×4 et du 4/4

    En réponse à votre deuxième commentaire du jour, je dirais simplement, concernant J.J. Cale, effectivement, il est grand dans le genre laid-back. Mais je lui préfère, et de loin, Tony Joe White qui se renouvelle un peu plus, même si, des fois, il se plante méchamment parce qu’il a pris un peu trop de risque.
    Et en plus TJW sait aussi magnifiquement faire parler la wah-wah.
    Subtile transition qui nous amène à votre ami Joe Cocker (voir votre premier commentaire du jour).
    Vous en avez fait le précurseur de l’air-guitar ! Ah bon ! Tiens, tiens !!
    C’est pas pour dire, ni pour renâcler, mais regardez bien les vidéos du-dit Cocker sur Iou Tioube (il y en a une floppée), vous verrez qu’il jouait plutôt, et surtout, de l’air-basse, ce qui ne préjuge en rien de l’état de sa vue !!!
    Cela étant, vous avez tout à fait raison : c’est économique, voire écolo comme style de jeu ! D’autant que des fois, il fait même l’air-organ.
    Et tout ça, l’air de rien, avec ses petites mimines de rien !!!!

    Votre ami du 1×5,

  11. Raoul 353 dit :

    Jeune homme, reparlons guitaristes, voulez-vous ?
    Il y a ceux qui jouent avec les dents ou la gratte dans le dos.
    Puis il y a LUI ! Trop fort !!! Des solos d’ enfer ! Sans guitare (remember Wootstock de cannabis)!
    LUI, c’est Monsieur Joe Cocker !
    C’est économique, techniquement rien à dire.
    Sérieux : why JJ Cale oublié de votre Top 100 ? Pas dégueu, le mec !
    Clapton lui a tiré sa cocaïne, moi j’ai acheté ses Cd.
    Bonnes vacs et banzaiye.

    Le kultivateur du roc amadour.

  12. Raoul 353 dit :

    Salut camarade,

    De Dieu , tu m’as cassé là !
    Ok, Mayall, c’est pas SRV et Carlos c’est parfois courouloucoucou.
    Bon !
    Mais je vais chercher, et je l’aurais!!!
    Je l’oré !….
    Syd BARRET

  13. Professor dit :

    Salut Raoul

    … Carlos ?? un manchot mou du bulbe, pas plus.. Et encore …
    John Mayall, un guitariste ????
    Et Joe Starr y joue quoi alors ? Du biniou peut-être ???!!!

    Ton pote du 15ème

  14. Raoul 353 dit :

    Cher ami Rockeur,
    J’ai lu avec intérêt votre liste du Top 100 des grands guitaristes. Mais ô rage ô désespoir, sauf erreur de ma part, point de Santana ni de Mayall ! Pouvez-vous justifier un tel oubli ?
    J’attend votre réponse avec impatience et fébrilité…
    Ton pote du quat’4

  15. Professor dit :

    Ave !!!

    “Sans vouloir prêcher une espèce d’Évangile rock n’ rollesque sans verser dans les querelles de chapelles” à des convaincus, c’est vrai, j’ai eu la dent un tout petit peu dure avec Robbie Krieger et Leslie West.

    Du coup ça me fait penser aux grands Al Casey (chez King Curtis), Vinnie Martell (comment qui chauffait une Les Paul, la vaaaaaaaaache), Vernon Reid (et son sens de la pédagogie), George Thorogood (si injustement décrié… par ceux qui l’avait sacré), Mellencamp (idem, pourtant ses accompagnements…), “Wah Wah Watson” (ses cocotes méritent quelques minutes d’arrêt – oui, j’ai osé), Chris Spedding (et sa Flyin’V magique), Albert Lee (et son doigté époustouflant), Brian May (qui a fait aussi quelques miracles sur des Strat’), Paul Russell (écoutez voir les Pink Faieries, bande de jeunes!!!) et les frères Zan (Del Fuegos).
    Chacun vaut bien un Adrian Beulou. Rlan !!!

    Par contre, j’aime bien le mot “poussif” que je me suis tué à employer durant les 70ties pour qualifier le rock d’icelles durant icelles (70-76 surtout). J’en ai même failli me faire lyncher en militant comme un fou pour Kramer et Smith. Sans l’aide de Johnny Ramone et des brudders, et du raz-de-marée qu’ils ont drainé dans leur sillage, je vous dis pas ce qui aurait pu m’arriver.
    De là à me traiter de bluesophile…
    Bon alors, on se les fait quand cette radio et ce portail … j’attends…

    Prof.
    PS : celui qu’on a tous oublié, on est tous nuls : Lagoya. Et sa purge incontournable dans les années 60 pour qui devait (j’ai bien dit : devait) jouer de la guitare !! Celui qui voulait, c’était “House Of The Rising Sun”. Je vous raconte pas l’ambiance quand il fallait se coltiner les deux versants devant un feu de camp !!!!
    PS-2 : si vous connaissez les mecs de Zuma, pouvez leur dire de faire des captchas visibles pour mes zieux ? Ce serait bien gentil à vous !!

  16. Crosstown Traffic dit :

    A vrai dire Santana, c’est pas vraiment notre tasse de thé non plus – un des gags récurrents du rock veut d’ailleurs que le plus beau solo de Santana soit celui de… Mick Taylor sur Time Waits For No One de vous-savez-qui… Quant aux railleries de Zappa sur la “progression mystérieuse” des plans récurrents du guitariste latino, on sera charitable en les mentionnant rapidement…

    Garcia, bof aussi, en fait : au risque du sacrilège, ses soli sont beaux et chiants à jeun…

    La dent dure, on trouve, en revanche, avec Robbie Krieger qui vaut bien plus que ses deux ou trois parties de guitare hispanisante et, surtout, ragaisantes, époque oblige… Son jeu de bottleneck sur LA Woman est d’une pureté et d’une beauté à couper le souffle même du plus traditionaliste des bluesophiles…

    Idem pour West dont le jeu tout en finesse – ah ces harmoniques artificielles à bout de pulpe – mérite d’être (re)découvert, plutôt au sein du trio qu’il forma avec Bruce et Laing (le live, notamment) que de Mountain, au rock effectivement poussif…

    Enfin, le rock progressif et ses outrances chantillesques ont, on s’en doute, peu à faire dans un blog gorgé de blues comme celui-ci mais le jeu extraordinairement inventif de Adrian Belew, maître de la Strat, et les dégorgements crémeux de Fripp – chez le Roi Cramoisi mais aussi chez Bowie, pour faire pop, tiens – sont fabuleux… “

  17. Professor dit :

    Bien vu les galopins !!!

    Mais il n’y a pas non plus : Nile Rodgers, Joe Perry, tous les affreux qui sont passés chez Motorhead, Tinsley Ellis, Johnny “Guitar” Watson, Tom Principato, Chris Daniel, Louis Perez, Cesar Rosas, Johnny Smith, Barney Kessel, Johnny Guitar et Muddy Waters (colossal) etc., etc., etc.. il y a une floppée d’absents.
    Pour ce qui est de Brian Setzer, je n’ai jamais été un grand aficionado, même si ce mec a des lettres très sérieuses !!!
    Dans le genre rockab’revised essayez voir Hank C.Burnette, c’est plus cheap, moins clinquant, c’est fait à la maison avec les trois bouts de ficelle du tiroir de la commode et il fait tout. Tout, tout seul comme un grand…

    Prof.

    Écoutez quand même Danny Adler et Roogalator, vous serez assez étonnés.

  18. Crosstown Traffic dit :

    “Ni celle de l’extraordinaire Paul Kossoff…”

  19. Crosstown Traffic dit :

    C’est entendu, ce n’est pas NOTRE liste… Pour autant, on ne s’explique pas l’absence de Brian Setzer…

Leave a Comment