web analytics

JeaN-ClauDe RaPiN

Déc 20th, 2006 | By | Category: FReNCH BoPPeRS

La râpe à RapinSpécialiste de la pédagogie, Jean-Claude Rapin est musicien professionnel depuis plus de 30 ans. Avec un parcours de bottes rouges assez éclectique !!!
Il a fait ses études au C.I.M de Paris, pris des cours avec Pierre Cullaz, étudié la guitare, l’analyse musicale, l’histoire de la musique, le solfège et il est diplômé de l’École Normale de Musique de Paris Alfred Cortot : ça jette !
Il n’a pas encore ses santiags rouges, mais il doute.

1) Fender et divers – Démonstrateur national Fender pendant 20 ans, il est aujourd’hui consultant et artiste maison. Ses tournées pour la marque ? Pas moins que le Tour de France pour le Custom Shop, puis le Road House. Tout cela rythmé avec l’incontournable Salon de la Musique : d’abord ceux de la Villette et puis, en septembre 2006, celui de la Porte de Versailles où il est démonstrateur pour les amplis KOCH (Mark Knopfker – Dire Strait) et les pédales d’effets Roger Mayer (Jimi Hendrix…). Il a des tiags rouges.

2) Cité de la Musique – Il collabore avec la Cité de la Musique à Paris. En 2002, durant toute l’exposition Jimi Hendrix, il anime divers ateliers où il explique et montre le style du gaucher, ces interventions étant essentiellement destinées aux jeunes, particulièrement les scolaires. C’est là qu’il rencontre Roger Mayer (voir questionnaire).
En 2005-2006, il est formateur et consultant pour les conférenciers dans le cadre de l’exposition John Lennon.
Et, on le retrouve en concert (octobre 06) pour la nouvelle expo maison «Travelling-Guitars ». C’est qu’il ne saurait être question de parler râpe sans que Jean-Claude Rapin et ses santiags rouges ne pointent à l’horizon.

3) Du studio à la scène – Actuellement, il fusionne guitares acoustique et électrique avec Patrick Verbeke. Mais auparavant, Rapin aura participé à un tas de CD dont les plus notables sont ceux d’Alain Manaranche, Alain Gozzo (avec Stuart Hamm, bassiste de Joe Satriani et d’Eric Johnson), Patrick Rondat, etc.
Il croise aussi  le manche avec des sacrées pointures : Joey Tafolla, Marty Friedman (Megadeth), Franck Gambale (Chick Corea), Larry Garner, Denis Chambers (Santana), Alain Caron (Uzeb), Paco Sery et d’autres joyeux lurons : Paul Personne, Calvin Russel, Thom Bresh, Van Wilks…
Incontournable, on le retrouve dans les divers festivals rock/blues hexagonaux : Cannes Festival Musique Passion, Vittel, Festival de la Côte d’Opale, Patrimonio, Jazz en Savoie, St Laurent du Var…
Avec son ami Mauro Serri (guitariste de Bill Deraime et Eddy Mitchell), il revisite leurs deux passions communes : le blues et le rock. Avec, à la clé, un passage en duo à l’Olympia lors de la soirée hommage à Marcel Dadi (avec Patrick Bruel, Didier Lockwood, Larry Corryel, etc.).
Mais l’un des points d’orgue de son cursus est la création pour le festival Tendances (Côte d’ Opale) d’une mise en musique (avec chœur, plus de 100 personnes, cordes et groupes) des Contes et Légendes de la Côte d’Opale.
Et le public de constater de visu que ses santiags sont bien rouges !

4) Les médias spécialisés – Tout comme il y a eu les « papinades » footballistiques de Jean-Pierre Papin, il y a les  « rapinades » guitaristiques de Jean-Claude Rapin. Elles jalonnent les cahiers pédagogiques de nombreux journaux spécialisés. Essentiellement « Guitarist Magazine », auquel il collabore depuis le n°1 (sorti en 1989). Il est aussi rédacteur en chef de « Hors série » spécial pédagogie.
Non content de deux vidéos pédagogiques et d’une méthode axée impro (Solos Rock), il prépare un DVD actuellement en cours de tournage.
Sa participation aux «leçons de guitare» de « Guitarist Magazine » lui a permis d’être, instrument en main, avec Jimmy Page, John Mc Lauglin, Yngwie Malmsteen, John Scofield, Shawn Lane, Carlos Santana, Slash, Steve Lukather, Nuno Bettancourt, Paul Gilbert, Robben Ford, Jim Hall, Jenifer Batten …
Dans les vidéos, on voit bien les santiags rouges, en plus de la Strat… rouge.

5) La pédago – L’ensemble du petit monde guitaristique français est unanime sur un point : plus que dans tout autre, c’est dans ce domaine que J.C excelle. Assis sur un tabouret, jambes croisées, guitare rouge sur les genoux, ses bottes rouges battant la mesure et le tempo, il montre, remontre et démontre inlassablement. Attentif au moindre questionnement, même naïvement formulé, il écoute, réfléchit et répond. Que ce soit en master class, en cours magistral et même parfois au restaurant où il termine son cours avec ses élèves devant une bouteille de… rouge, inlassable, il argumente, développe, reformule et étaie les intuitions. Car son credo c’est la passation des savoirs.
Ainsi donc, il enseigne partout (voir ci-dessus). Mais aussi à Nancy, dans l’une des meilleures écoles privées européennes : le MAI (Music Académie International) où il est responsable du secteur professionnel guitare.
Il côtoie également les milieux médicaux et scolaires ainsi que les institutions culturelles officielles régionales pour des présentations de l’univers de la guitare électrique.
Les santiags rouges, la Strat rouge sont toujours là. Arrive le rire…

Épilogue – Quelle que soit la saison, l’heure du jour ou celle de la nuit, si d’aventures vous croisez quelqu’un qui prétend être Jean-Claude Rapin, regardez les chaussures : si ce sont des ouvre-boîtes rouges, si elles sont portées par quelqu’un qui se marre et qu’en plus il sort une Strat rouge, alors, c’est bien lui : on ne change pas un trio gagnant !

Les questions et les réponses

Vos dix solos de guitare préférés ?
– “All Along The Watchtower (Jimi Hendrix)
– “Shine on Crazy Diamond “(David Gilmour)
– “Steppin’ Out” (Eric Clapton/Cream) –  version live (Best Of Cream II)
– “Samba Pa Ti” (Carlos Santana)
– “The Thrill Is Gone” (B.B. King)
– “Koko” (Charlie Parker)
– “Eruption (Eddie Van Halen)
– “Stairway To Heaven” (Jimmy Page)
– “The Star Splangled Banner” (Jimi Hendrix/Woodstock) 

Les dix solos de guitare que vous détestez ?
Il n’ y a pas de solos que je déteste : je laisse à chacun la responsabilité du choix, de l’expression et du bon goût de son langage.

Votre plus grand morceau de musique ?
La sonate pour piano en Si mineur de Franz LISZT

Le son, le bruit que vous aimez ?
Les sons de la montagne :
(vent , cloches des vaches , oiseaux …)

Le son, le bruit que vous détestez ?
La craie qui crisse sur le tableau, souvenirs de collège

Votre premier matériel ?
Un ampli Davoli 10 watts

Votre matériel actuel ?
1) pour les pédales (à l’heure actuelle) :
Delay Maxon,
Wha-wha Tech 21,
Overdrive maxon, et des effets que Roger Mayer m’a donnés (Univibe, Octavia, etc.). Je l’avais rencontré pour l’expo Hendrix qui se tenait à la Cité de la Musique en 2002-03. Je me suis retrouvé pendant 2 heures avec lui : je jouais et il m’expliquait les secrets de ses pédales et de Jimi (c’est lui qui lui fabriquait ses effets… )
2) Amplis : Koch, Pearce et Fender

Votre première guitare ?
Une guitare classique d’entrée de gamme, achetée au B H V quand j’avais 15 ans. Je ne sais pas pourquoi.
Je suis parti l’acheter tout seul, une décision qui a amené toute la suite de mon histoire.

Vos guitares actuelles ?
1) Strato Standard blanche (cadeau de mon père)
2) Strat+ rouge de 1984 (3micros Lace Sensor sérigraphie or)
3) Strat American Deluxe 2001 noire (deux simples et un double)
4) Telecaster de 1988
5) Takamine Jumbo (cordes acier, electro)
6) Takamine (cordes nylon)
Et un Ukulélé (fabriqué spécialement pour moi par le maître luthier de Moréa et gravé J.C R)

Votre juron, gros mot ou blasphème favori ?
Hééé, Mèèèrde … quand quelque chose  « m’énerve »

Vos souvenirs de musicien, le meilleur et/ou  le pire.
XXXXXX

Homme ou femme pour illustrer un nouveau billet de banque ?
Mickey Mouse

Le métier que vous n’auriez pas aimé faire ?
Bureaucrate

La plante, l’arbre ou l’animal dans lequel vous aimeriez être réincarné ?
Un séquoia

Si Dieu existe, qu’aimeriez-vous, après votre mort, l’entendre vous dire ?
“ Salut l’Artiste ; le dernier chorus était pas mal… “

Vos projets ?
– Je viens de finir de mixer un album solo austudio du Palais des Congrès à Paris
– Des concerts en duo avec Patrick Verbeke (nous venons de finaliser quelques titres en studio)
– Divers Master class et déplacements
– Je pense que l’on va reformer quelque chose avec Mauro Serri (il y a déjà une date pour mai 2007, à voir …).

Bop-Pills_Trait_rouge

Tags: ,

2 Comments to “JeaN-ClauDe RaPiN”

  1. Professor BeeB HôPô dit :

    Tu en fais de belles choses !! J’ai écouté ton album, je l’ai trouvé génial. Ca me rappelle la musique contemporaine que j’écoutais au B.T.M.M.(brevet technicien des métiers de la musique). Mais là, c’est avec toi à la guitare. C’est vraiment sublime ! A bientôt sur Nancy, Maître !! Merci pour le petit autographe!

  2. Jean-Philippe dit :

    tu en fait de belles choses !! g écouté ton album je les trouvé génial sa me rappelle la musique contemporaine k j’écoutais au BTMM(brevet technicien des métier de la musique ^^)m la c avec toi a la guitare c vraiment sublime ! a bientôt sur Nancy maitre !! merci pour le petit autographe!^^

Leave a Comment