web analytics

THe GeNe ViNCeNT aND THe BLue CaPS FuLL SToRY

Avr 18th, 2018 | By | Category: BoP THe RoCK

Prélude
Cette note est la concrétisation d’une promesse faite il y a quelques semaines à un ami.
Avant la mise en ligne, j’ai essayé de contacter Rob Finnis via son profil sur Linkdlin et via Ace Records pour accord de publication du document en Flipbook. N’ayant reçu aucune réponse, je pars du principe “qui ne dit mot consent”.
Mais si les auteurs manifestent à posteriori leur opposition à cette publication, je la retire sans autre forme de procès. 

Précisions
Comme le titre l’indique clairement, Finnis et Dunham ont limité leurs recherches sur la période Gene et ses Casquettes Bleues. Le contenu de l’ouvrage se place sur un strict plan factuel : des faits, encore des faits, toujours des faits, qui ont nécessité aux auteurs environ quatre ans de recherches “intermittentes » (sic !) de 1969 à 1973”, l’ensemble constituant une exégèse fabuleuse et hallucinante de détails et anecdotes inconnus auparavant.
Vu le sujet et la manière dont il était traité, on aurait pu espérer un livre en bonne et due forme. Au lieu de ça, et j’ignore pour quelles raisons, le produit final se présentait sous la forme d’un fascicule dont les pages dactylographiées avaient été ronéotées puis agrafées. Sur certaines d’entre elles, le texte a une verticalité digne de la Tour de Pise. Parce que le rouleau de la machine à écrire avait été mal changé ? Parce que le stencil avait été glissé de traviole dans la ronéo ?
Quoiqu’il en soit, la copie qui a servi pour ce billet, est la mienne, achetée à l’époque de la parution, à Londres où à Paris. Je l’ai scannée en .PNG, puis imprimée en .PDF pour les nécessités du Flipbook.
Le hic ? Le scanner (un Canon Lide 210) agit comme une radioscopie et révèle, en filigrane, toutes les imperfections du papier d’origine, invisibles pourtant à l’œil nu sur le document réel qui n’a absolument aucune trace jaune-nicotine. Il est vrai que le papier utilisé pour les ronéos étaient très poreux, ceci pouvant peut-être expliquer cela.
Ouèche !

Professor BeeB HôPô (♬alula, ♪ vot’ babyyyyyy♪ ♬ ♭)

 

Tags:

2 Comments to “THe GeNe ViNCeNT aND THe BLue CaPS FuLL SToRY”

  1. Denis Dugas dit :

    oh en effet, c’est très intéressant, Gene Vincent a fait plusieurs albums après la période Capitol et celle-ci est rarement évoquée

  2. Ronnie Opener dit :

    C’est bien comme ça je trouve! Beau travail

Leave a Comment